1 an avec un implant

1 ANS AVEC UN IMPLANT CONTRACEPTIF

Bonjour les filles ♡

 

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous raconter une petite histoire personnelle pour aider ou renseigner certaines d’entre vous. Comme vous avez pu le lire dans le titre de cet article je vais vous parler de moyen de contraception et plus précisément de l’implant.

 

 

 

Qu’est-ce que l’implant ?

 

L’implant contraceptif est une méthode contraceptive qui consiste à poser sous la peau un bâtonnet qui délivre une hormone progestative pendant 3 ans.

 

Implant contraceptif

 

 

 

Suite à des raisons personnelles (oublie, difficulté à avaler les cachets…) J’ai décidé de changer de moyen de contraception.

 

 

 

MY STORY

 

Il y a 2 ans. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à réfléchir au changement de contraception. Et ce qui tomber plutôt bien, c’est qu’une amie avait justement fait poser son implant depuis peu. Alors ayant un peu peur, j’ai pu la questionner à ce sujet.

Elle ne m’en a dit que des points positifs. Aucune douleur lorsque son médecin à poser l’implant dans son bras et l’absence de règles. (Point plutôt positif pour nous les filles ! 🙂 )

Suite à plusieurs renseignements j’ai décidé d’en parler à mon médecin. Qui va me renseigner un peu plus sur celui-ci. Elle m’explique que généralement la pause de l’implant ne procurer aucune douleur, mais une gêne peut-être présente car c’est quand même un corps étranger que l’on introduit sous la peau ! Et que oui, certaines filles ne vont plus avoir leurs règles tandis que d’autres vont les avoirs “en double”; plus abondantes, ou plus longues dans la durée.  Chaque cas est différent.

J’ai hésité puis après avoir posé le pour et le contre je me suis jetée à l’eau. J’ai donc décidé d’avoir un implant. Mon médecin m’a prescrit une pilule différente de celle que j’avais déjà. Celle-ci est à prendre durant un mois en continu.

J’appellerais cette pilule, la pilule testeuse. Pour celles qui ne le savent pas l’implant distribue en continu des œstrogènes dans le corps. Ce qui est donc différent de ce que fait la pilule habituelle; alors pour “avoir un avant-goût de l’implant” et savoir si j’allais plus ou moins le supporter, j’ai pris la pilule testeuse durant un mois complet sans arrêt. Après avoir fini la plaquette et n’ayant pas eu de complications, j’ai donc pu passer à la pause de mon implant.

 

 

 

La pause de l’implant

 

Le jour de la pause, c’est la stagiaire de mon médecin qui s’est gentiment proposé de me le faire. J’avais un peu peur mais mon médecin présent m’a dit qu’elle en avait déjà posé. Alors rassurer j’ai accepté que ce soit elle qui me le fasse.

Je ne veux en aucun cas dénigrer les stagiaires dans n’importe quel domaine que ce soit mais ici celui de la médecine. Je ne veux pas non plus blesser si certaines liront ces mots, mais je regrette aujourd’hui d’avoir laissé la stagiaire faire la pause de mon l’implant.

Alors un peu stressé, je laisse la stagiaire poser mon implant. Bon mettre l’aiguille sous ma peau, ok “challenge réussi”, seulement à partir du moment où l’implant était dans ma peau rien n’allait plus.

La pause de l’implant ma fait vraiment très mal. Je ne veux décourager personne, mais je souhaite être honnête avec vous.

La stagiaire demande à mon médecin de vérifier si l’implant était au bon endroit. Après m’avoir palpé le bras, le médecin confirme qu’elle sentait l’implant et je suppose à sujet qu’il était au bon endroit.

Tout le monde a donc pensé que j’étais simplement “douillette”. Seulement et chose que je ne saurais qu’un an après, c’est que mon implant n’était pas à la bonne place… Et c’est pour cette raison que la pause de ce dernier m’avait fait si mal.

j’ai eu une douleur dans le bras pendant 2 semaines après la pause de mon implant. Personne ne comprenait pourquoi et n’en fessait de cas. J’ai pris sur moi ainsi que quelques antidouleurs au passage. puis j’étais plutôt “contente” car l’implant m’avais coupé mes menstruations. Alors au moins je n’étais plus embêté avec ça.

 

 

Pourquoi n’ai-je gardé mon implant qu’ 1 an ?

 

Pendant quelque mois j’avais des douleurs dans le bras, plus précisément là où était placé mon implant. Ses douleurs irrégulières, étaient semblables à celles de crampes ainsi qu’un dérèglement hormonal. Peut-être que mon implant est mal placé, mais je ne le savais pas encore ça ! Par la suite je m’en suis douté car d’autres personnes portant l’implant n’avait pas ce genre de douleurs.

Suite à ça j’ai décidé de retourner voir mon médecin, qui ma dit que je ne supporter pas mon implant et qu’il fallait donc l’enlever. Voilà pourquoi je n’ai pu porter mon implant que pendant une année.

Vu que la pause de mon implant m’avait fait plutôt mal, j’appréhendais beaucoup de l’enlever. Mon médecin ma donc expliquer qu’il fallait juste inciser un tout petit peu la peau et le retirer, pas de point de suture ni d’hôpital, alors ça me convenait.

Pour inciser, il faut faire une anesthésie locale dans le bras.

Seul bémol ! Chose que je ne savais pas et que mon médecin ne savait pas non plus, mon corps à une certaine “capacité” à résister aux produits qui sont censés l’endormir. Et honnêtement, je pense que mon stress à un peu jouer aussi. I’m not super heros, aha !

Ressentant un peu trop l’incision et l’implant que mon médecin essayait d’enlever sans succès, elle ma fait 3 ou 4 autres petites piqûres afin d’endormir assez mon bras pour pouvoir m’en servir mais sans trop sentir la douleur. Après un petit agrandissement de l’incision mon implant à finit par pointer le bout de son nez.

Durant un an mes tissus musculaires se sont développé autour de mon implant. Ce qui explique la difficulté pour le retirer ainsi que les douleurs ressenties.

 

 

dis clamer

 

Je n’écris pas cet article pour faire peur, ni pour mettre la faute sur qui que ce soit. J’avais envie de vous partager mon histoire personnelle. Je tiens à vous rassurer, chaque pause d’implant ne ce passe pas de cette façon ! Chaque fille, chaque cas est différent. Aucun signe n’avait était trouver pour qu’il y est un quelconque fait pour que je ne supporte pas l’implant ! Je tiens juste à partager mon ressenti suite à mon expérience, d’autres ont des implants et n’ont aucun souci ! Cette méthode de contraception n’était juste pas la mienne. Il en existe plusieurs, à vous de vous renseigner et d’en parler avec votre médecin pour savoir laquelle vous conviendra le mieux. Une contraception telle que la pilule ou l’implant peuvent être changées au cours de votre vie ( en ayant consciemment parlé et s’être mise d’accord avec votre médecin, bien sûr ! )

Etant pleinement consciente qu’internet est ouvert à tous et au plus jeune de nos jours, je tenais à faire ce dis clamer.

Le message que je voulais également faire passer à travers cet article est de bien vous renseigner avant de choisir le moyen de contraception que vous choisiriez à long terme et d’en parler avec une personne qualifiée telle que votre médecin et rappelez-vous que chaque cas est différent.

 

Je serais curieuse d’entendre vos expériences avec l’implant et si vous aussi avais eu de genre “problèmes”?

Dites-moi tout ça dans les commentaires, je suis ravie d’en discuter avec vous !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.